Le Deal du moment : -50%
Nike Air Max Tailwind IV pour Femme en promotion
Voir le deal
85 €

TOUT SUR LE PAINTBALL...


L'HISTOIRE

Tout démarre dans les années 60 aux USA avec la Nelson Compagny fondée en 1940 par Charles et Evan Nelson. La compagnie possédait certains dispositifs utilisés par les forestiers pour marquer le bois de construction en pulvérisant de la peinture. La méthode étant assez contraignante, le service de sylviculture des USA a demandé un nouveau moyen de marquer les arbres à distance. Ce but a été atteint en utilisant des capsules de gélatine (utilisées pour des pilules de cheval) dans lesquelles est injecté de la peinture. En 1965, le premier lanceur fut produit par Crossman pour la Nelson Compagny, le "Crossman 707", puis le "Splotchmarker" par l'entreprise Daisy en 1971 (nommé plus tard "Nelspot 007", son calibre était déjà de 0.68). Ils serviront à marquer les arbres et le bétail plus de 10 ans avant l'apparition de notre jeu.

C'est dans les années 1976/77 qu’apparaît l'idée d'un jeu de survie. Elle sera mise en application par leurs créateurs Hayes Noël et Charles Gaines avec l'aide de Bob Gurnseyse le 27 juin 1981 à Henniker, dans le New Hampshire. Pour la première fois, les "Nelspot 007" seront utilisés par 12 joueurs dans un jeu de rôle grandeur nature sur environ 80 hectares de forêt. Fin 1981, le jeu ayant fait parler de lui, il trouve ses adeptes et s'ouvre au publique. En mars 1982 Bob Gurnseyse commercialise le Paintball sous sa forme actuelle et crée la 1ère compétition.

Le Paintball touchera l'Europe en 1985 avec un premier terrain de jeu ouvert en Angleterre. Il faudra attendre la fin des années 80 pour que l'activité se développe en France. L'accent sera mis sur le paintball Fluo, variante plus politiquement correcte (mais non moins intéressante) sur laquelle les clubs français s'organiseront en fédération en 1996, pour une vision plus "sportive" connus sous le nom de Fédération de Paintball Sportif. Aujourd'hui, le paintball est officiellement représenté dans près de quarante pays. Des championnats internationaux ont lieu tous les ans et deux manches ont lieu en France : la World Cup à Toulouse et le Disney French Open au Parc Disneyland dans le cadre du circuit privé Millennium.



LES TYPES DE JEUX ACTUELS

Sorti des "bois" à son origine, 2 types de jeux se distinguent aujourd'hui avec plusieurs variantes.

Fluo/camo
Source: PBTV



LES FLUOS (ouSpeedball)

Speedball Pratique sportive du paintball,elle se jouent sur des terrains aménagés d'environ 50m² et des éléments gonflables pour la majeurs partie d'entre eux. Pour les compétitions, les règles et terrains répondent à des normes bien précises. Majoritairement les joueurs sont équipés de lanceurs et loaders électroniques (parfois en stock class/pompe). Le matériel est pointu et les prix sont en conséquence, comptez 400€ pour un lanceur de base et jusqu'à 1000 à 1500€ pour le haut de gamme. Le but du jeu est simple sortir tous ses concurrents ou toucher le point de départ de l'adversaire, bref du match à mort déguisé. Pourquoi cette appellation "Fluo" ...? Et bien regarder les tenues et le matériel de ces joueurs pour comprendre. On est ici dans le fun, la vitesse, très loin des snipers couchés dans les sous-bois.


LES CAMOS

Camo Généralement joué en forêt ou sur des terrains urbains (usines, bâtiments, etc). Le "Camo" (pour camouflage) correspond à un jeu plus récréatif et moins sportif bien que cela reste très dynamique. Des scénarios peuvent être mis en place : assaut VS défense, protection d’un VIP, capture de drapeau, etc... Et parfois cela peut être poussé très loin et tourner au jeu de rôle On note 4 sous catégories dans le Camo: RECBALL / SCENARIO / MILSIM / FLUMO


RECBALL
C'est le paintball facile, sans prise de tête, celui que vous trouverez sur la plus part des terrains de location. Un lanceur de base, un jeans et un truc assez épais pour amortir les billes et ça roule.

SCENARIO
Ici, on laisse tomber le jeans. Pas vraiment prise de tête, les scénarios sont relativement simple, mais l’ambiance se veut plus sérieuse. On essaie de s'organiser, de développer un jeu d'équipe et parfois les radios peuvent être de la partie.

MILSIM
Ok, cette fois le premier qui vient en jeans ne peut être que l'otage de vos adversaires. Vous l'aurez compris, on entre dans la simulation militaire, la copie de films d'action. Cette fois, les parties peuvent être complexes et une seul d'entre elles peut vous prendre une journée de jeu.

FLUMO
Pas tout à fait une catégorie, cette appellation regroupe en fait les joueurs équipés de matériel Fluo jouant en Recball ou en scénario. Généralement ils sont à la recherche de lanceur plus précis ou plus légers, ou viennent tout simplement du monde Fluo. On est en fait à mi-chemin des deux mondes.

A la Ratoon,nous sommes clairement des joueurs "Camo" à tendance scénario. Mais pas de prise de tête, nos parties ont souvent des goûts de Recball. Nous accueillons d'ailleurs des joueurs de Recball et Flumo sans problème, la tenue "Camo" n'est pas obligatoire. Mais... un masque rouge fluo fera toujours une belle cible au milieu de notre verdure. ;)




LA SECURITE AU PAINTBALL


Non le Paintball n'est pas un sport dangereux. Au pire, vous risquer de prendre quelques bleus et de vous faire tous les "bobos" classiques des disciplines sportives où l'on court, marche ou rampe. Mais c'est une autre paire de manche quand les règles élémentaires de sécurité ne sont appliquées ! Une billes peut sans problème vous supprimer un œil ou vous laisser un souvenir à vie.


VOUS DEVREZ RESPECTER LES REGLES SUIVANTES :

- Port permanent du masque en zone de jeu !!!
- Bouchon ou capote de sécurité placés sur les lanceurs hors zone de jeu !!!
- Respect des distances minimales de 4 à 5 mètres
- Strict respect des règles dictées par les organisateurs (propre au terrain ou au scénario).
- Vélocité des lanceurs ne doit pas dépasser 300fps (voir 260 à 280fps en fonction des terrains comme à la Ratoon)
- Le Fairplay, Fairplay et Fairplay


Evidemment, même si ce n'est pas obligatoire, on vous conseil de protéger les zones sensibles de votre anatomie avec: des vêtements amples ou épais, une écharpes (ou un tour de coup), des gants et pourquoi pas une coquille et un plastrons. On est là pour jouer, protégez vous.